France | Efficacité énergétique
2 février 2023

Top 10 des actions gratuites à mettre en place pour réduire l’empreinte carbone de votre entreprise

empreinte carbone

Pour réduire votre consommation en énergie et faire des économies sur vos factures d’électricité, il est important de fournir des efforts quotidiennement.

Si le prix de certaines astuces peut parfois être élevé, voici une liste de conseils gratuits, pour pouvoir réduire facilement votre consommation électrique.

Car oui, réduire son impact carbone tout en faisant des économies, c’est possible. Ainsi, vous pourrez petit à petit prendre la direction des règlementations environnementales pour le bâtiment en Suisse ou en France.

Pour aller plus loin, consultez notre liste complète et quantifiée d’actions pour réduire l’empreinte carbone de votre entreprise.

Ne pas allumer sa caméra lors des visioconférences

La visioconférence est entrée dans les habitudes des entreprises françaises, c’est une manière pratique de travailler à distance.

Et c’est une bonne nouvelle pour l’environnement car la visioconférence est un excellent moyen de réduire l’impact carbone de la vie des salariés.

Par contre, la vidéo demande une grande puissance en électricité : selon les données de l’Ademe, 1h de visioconférence émet entre 1 et 3kg d’équivalent CO2. Laisser sa caméra éteinte pendant une réunion peut réduire votre empreinte de 96 %.

Notre conseil : Allumez les caméras lors des salutations, au début et à la fin de votre rendez-vous, car c’est toujours plus agréable, et éteignez les le temps de la réunion. Ainsi, vous ne perdez pas le plaisir de vous voir mais vous faites des économies !

En savoir plus sur l’impact de la visioconférence.

Trier ses mails

Trier ses mails, c’est une des solutions dont on parle beaucoup et pourtant l’une des moins efficaces pour réduire l’empreinte carbone de la vie de vos collaborateurs.

Néanmoins, c’est gratuit, rapide et augmente la productivité alors pourquoi s’en priver ?

Comment diminuer l’empreinte carbone de vos emails ?

  • En nettoyant votre boîte de réception ;
  • En se désabonnant des emails que vous ne lisez pas ;
  • En limitant au maximum le nombre d’e-mails contenant une pièce jointe et les compresser le cas échéant ;
  • Limiter le nombre de destinataires chaque destinataire supplémentaire ce sont 6 g éq. CO2 qui s’ajoute au bilan carbone !) ;
  • Réduire le temps de stockage de l’e-mail sur votre boîte de réception.

Notre conseil : Instaurez une politique de lecture puis suppression immédiate au sein de l’entreprise. C’est simple, rapide à implémenter et efficace directement.

En savoir plus sur l’impact environnemental des emails.

Éteindre la lumière dans les pièces inoccupées

L’éclairage d’une entreprise représente une partie non négligeable de sa consommation en électricité, donc de son empreinte carbone.

La première étape c’est de remplacer les ampoules classiques de vos bâtiments par des ampoules basse consommation énergétique.

Mais ce n’est pas suffisant ! Même si éteindre la lumière lorsqu’on sort d’une pièce peut paraître évident, cette astuce n’est pas suffisamment mise en place par rapport à son efficacité dans la réduction de l’empreinte carbone.

C’est aussi de belles économies pour votre entreprise. Bien sûr, dans l’idéal, on évite l’utilisation de détecteurs de mouvements, en pensant simplement à appuyer sur l’interrupteur, ce qui éviterait l’impact carbone de la fabrication d’un équipement supplémentaire.

C’est une astuce totalement gratuite, qui se met en place facilement avec de la prévention en communication interne.

Notre conseil : Si votre bâtiment est équipé de fenêtres de taille suffisante et d’une bonne exposition, on profite des heures lumineuses pour ne pas utiliser la lumière artificielle et éteindre les lampes.

En savoir plus sur l’impact carbone de l’éclairage.

Augmenter le télétravail

Le télétravail aide grandement à réduire l’impact carbone d’une entreprise grâce notamment à l’économie d’énergie de transports des collaborateurs. Mais celui-ci est réellement efficace sous certaines conditions :

  • Tous les employés travaillent de chez eux le même jour
  • Le trajet domicile-travail des employés est supérieur à 6km
  • Les employés mettent en place chez eux des mesures pour réduire leur empreinte : maîtrise du chauffage, cuisine biologique etc…

Cette astuce est donc efficace selon le contexte : température extérieure, achat ou non de matériel informatique etc car selon l’Agence Internationale de l’Énergie, environ 30% des émissions économisées sur les déplacements sont absorbées par l’augmentation de la consommation du logement.

Un modèle 100% télétravail pour tous les employés, sans leur acheter de matériel informatique et peu importe la distance de leur domicile, permettrait ainsi d’économiser 766 kg d’équivalent CO2 par an et par employé.

Si vous ne souhaitez pas un passage au télétravail à 100% :

  • Passer à 4 jours de télétravail représente 613 kg d’équivalent CO2 économisés par an et par employé ;
  • 460kg pour 3 jours ;
  • 306kg pour 2 jours ;
  • 153kg pour 1 jour.
Bon à savoir : Selon une étude de l’Organisation Internationale du Travail, 28% des emplois en France peuvent tout à fait être gérés depuis chez soi. Alors pourquoi pas essayer ?

En savoir plus sur l’empreinte carbone du télétravail.

On règle le chauffage des bâtiments

Pour éviter la surconsommation, on évite de trop chauffer les pièces, en essayant de baisser la température.

La température idéale quand les pièces sont occupées est de 19 degrés, 16 en l’absence de personnel. Pour éviter toute déperdition et ainsi diminuer la consommation de chauffage tout en assurant le confort au sein de votre entreprise, nous vous conseillons d’opter pour un système d’isolation performant.

Cela demande de légères rénovations qui ont effectivement un coût, mais permet de conserver une température agréable pendant la journée sans trop augmenter la température de votre thermostat. Vous pouvez aussi monitorer votre consommation de chauffage.

En savoir plus sur l’empreinte carbone du chauffage.

Protéger vos bâtiments de la chaleur

Pendant les périodes de fortes chaleurs, n’hésitez pas à fermer les volets de vos pièces et à installer des protections solaires afin de réduire les besoins en climatisation de votre bâtiment.

Durant l’été, et selon les horaires du personnel de votre entreprise, essayez au maximum d’aérer les pièces avant que le soleil ne se lève.

Cela permettra non seulement de nettoyer l’air de vos pièces, mais également de faire entrer de la fraîcheur avant que la pièce ne chauffe naturellement.

En savoir plus sur l’impact des protections solaires sur la consommation.

Éteindre les ordinateurs et autres appareils électroniques

Si vous pensez que mettre en veille les appareils électroniques de votre entreprise permet de ne dépenser aucune énergie, détrompez-vous.

Même si la consommation est réduite jusqu’à 8O%, elle n’est pas nulle pour autant. Hors, lorsque vous n’utilisez pas vos appareils, il est inutile que ces derniers consomment de l’énergie.

Ce simple geste permet d’économiser jusqu’à 1,1 tonne de CO2 pour une entreprise de 25 employés.

Cela représente une économie de 2 375€ sur votre facture électrique. Une belle économie, à tous les niveaux !

En savoir plus sur l’impact carbone des appareils électroniques.

Choisir un site web plus ecofriendly

L’impact du numérique sur l’environnement est colossal. Aujourd’hui, le numérique émet 3,7% des gaz à effet de serre. D’ici l’année 2025, il en émettra 8%. Un site bien optimisé peut pourtant faire descendre à 0,05g de CO2 par page vue tout en restant très élégant.

Si vous ne savez pas encore comment se situe votre site web, vous pouvez tester son impact carbone sur des simulateurs comme Ecograder. Si vous êtes joueur, vous pouvez aussi comparer le score de vos concurrents ou celui du calculateur lui-même !

Concrètement, on fait quoi ?

  • On remplace les images en webP de quelques kilo-octets à la place de visuels full HD ;
  • On choisit une police de caractères optimisée ;
  • On opte pour un hébergement éco-responsable ;
  • On compresse des codes sources ;
  • On fait du contenu optimisé.

En savoir plus sur l’empreinte carbone d’un site web.

Opter pour la multiprise

Pour les économies d’électricité, on évite que votre équipement reste branché, notamment la nuit et le week-end. Pour cela, rien de plus simple.

La multiprise permet de débrancher rapidement les appareils connectés (lampes, machines, wi-fi etc) afin de consommer de l’énergie uniquement lorsque ces appareils sont utilisés.

Ne pas oublier l’espace cuisine

Tout au long de la journée, chaque appareil de la cuisine consomme beaucoup d’énergie. S’il n’est pas possible de débrancher le gros électroménager chaque soir, vous pouvez cependant économie sur leur production d’énergie en dégivrant 2 fois par an le réfrigérateur et le congélateur.

Au quotidien, nous vous conseillons de surveiller la consommation de l’eau chaude : vaisselle, ménage… ne l’utilisez que quand elle est indispensable.

Conclusion sur la réduction de l’empreinte carbone des entreprises

Afin de faire baisser votre moyenne de consommation énergétique, des astuces à l’échelle de toutes les entreprises existent, et ces dernières peuvent réellement faire la différence.

C’est la première étape à mettre en place avant l’achat de quelconque système à installer pour faire des économies d’énergie dans les bureaux de votre entreprise.

Une fois que les actions concrètes et chiffrées pour réduire votre facture énergétique sont mises en place, n’hésitez pas à demander un devis pour passer à la vitesse supérieure et transitionner grâce à l’installation de panneaux solaires.

David Notzon, ingénieur énergie

J’assure les dossiers techniques et le bon déroulement des projets. Passionné d’innovation, de transition énergétique et d’entrepreneuriat, j’ai à cœur de vous fournir les informations les plus précises possibles.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Visualisez en temps réel vos consommations d’énergies, comprenez vos dépenses et réduisez votre empreinte carbone

Je prends contact

Votre transition énergétique commence ici

Voici d’autres articles pouvant vous intéresser

Chauffage et ventilation solaire : découvrez l’aérosolaire

Chauffage et ventilation solaire : découvrez l’aérosolaire

Dans un monde où la transition énergétique est plus que jamais cruciale, l'aérosolaire s'impose comme une solution innovante et durable pour réduire notre empreinte écologique tout en améliorant notre confort. Bien que moins connu que les panneaux photovoltaïques ou...

Comment réduire sa facture de chauffage en hiver ?

Comment réduire sa facture de chauffage en hiver ?

En hiver, les dépenses énergétiques peuvent augmenter de façon importante et accroître vos factures de façon considérable. À l'heure de la sobriété énergétique, de nombreuses solutions existent afin de faire des économies en termes d'énergie et donc de finances. S'il...

Bilan carbone et ACV : toutes les agences et cabinet en France !

Bilan carbone et ACV : toutes les agences et cabinet en France !

De plus en plus, nous sommes sensibilisés à l'impact de nos modes de vie sur l'environnement. Aujourd'hui, nous avons pris conscience, particuliers comme professionnels, des conséquences bonnes ou mauvaises qu'implique chacun de nos comportements de consommation. De...

Comment réaliser un plan de sobriété énergétique ?

Comment réaliser un plan de sobriété énergétique ?

Dernièrement, la situation climatique et le contexte géopolitique ont engendré de nombreuses remises en question de notre système de consommation énergétique. Force est de constater que l'utilisation sans limites des ressources épuisables de la Terre (notamment les...

GTB : définition, fonctionnement, prix et aides

GTB : définition, fonctionnement, prix et aides

C'est quoi la GTB ? La GTB, gestion technique du bâtiment, est un système informatique qui permet d’offrir une vue globale sur tous les équipements techniques d’un bâtiment. Généralement, il est installé dans des grands bâtiments ou constructions industrielles, car il...

Bâtiments à énergie positive : leviers, prix et labels

Bâtiments à énergie positive : leviers, prix et labels

Le monde du bâtiment est un sujet complexe dans la transition écologique. En effet, construire des bâtiments est un besoin pour la population mais cela a un coût écologique. Les acteurs de la construction ont donc un rôle à jouer afin de monter des projets au faible...

Audit énergétique réglementaire des entreprises : le guide complet

Audit énergétique réglementaire des entreprises : le guide complet

Qu’est-ce que l’obligation d’audit énergétique réglementaire ? Cette mesure est une réglementation de la directive européenne relative à l’efficacité énergétique. En bref, elle rend obligatoire l’audit énergétique pour certaines entreprises. Un audit énergétique pour...

statistiques sur le photovoltaïque

Accédez immédiatement à 41 chiffres fous sur le solaire !

Plus de 40 statistiques pour comprendre les enjeux, convaincre votre N+1 ou briller au prochain repas de famille.

Vous allez être redirigé dans un petit instant...