Combien de panneaux solaires photovoltaïques faut-il ? 

Calculer le nombre de modules solaires qu’il vous faut en ligne gratuitement

Quelle production annuelle souhaitez-vous ?

Ex : 5 000 kWh

Quelle est la pente de votre toit ?

Une pente de 20 à 40° est idéale.

15°-25°

25°-35°

35°-45°

90°

Quelle est l’orientation de votre toit ?

Une orientation plein Sud est optimale

Est

Sud Est

Sud

Sud Ouest

 

Ouest

Dans quelle région vivez-vous ?

Cet outil est aujourd’hui pour la France et la Suisse

Sud Est

Sud

Centre

 

Nord

Nord est

Sud Est

Sud

Centre ouest

Nord

Sud ouest

11

panneaux photovoltaïques

22 m2

de modules et

24 m2

au total pour l’installation

david liight

David – Ingénieur énergie

Quel est votre nombre de panneaux idéal ?

Vous avez un projet photovoltaïque ? David, notre ingénieur en énergie analyse gratuitement votre projet et vous présente le nombre idéal de panneaux selon vos objectifs et votre consommation.

Vous avez pour projet de passer à la production d’énergie solaire grâce à l’installation de panneaux photovoltaïques ? C’est un excellent choix, autant pour l’environnement que pour réaliser des économies sur vos factures !

Mais avant de vous lancer dans l’autoconsommation ou la revente d’énergie, il est important de bien dimensionner votre projet en déterminant le nombre de panneaux nécessaires à votre situation.

Plusieurs éléments sont à prendre en compte en fonction de vos objectifs et de votre budget. Inclinaison et orientation de votre toiture, nombre de personnes, coût d’installation et d’entretien, puissance des modules, de nombreux facteurs sont à considérer selon le rendement que vous désirez. Voici tout ce qu’il faut savoir pour alimenter avec efficacité votre logement ou espace.

Comment déterminer le bon nombre de panneaux solaires pour mon projet ?

Le nombre de panneaux solaires ou modules photovoltaïques nécessaires dépend de plusieurs conditions liées à votre bâtiment et à sa localisation. En effet, si vous choisissez l’autoconsommation, certains critères influent sur le rendement de vos panneaux :

  • La pente de votre toit : en fonction de son inclinaison les rayons du soleil se sont par reçus de la même manière. En France, l’inclinaison optimale se situe entre 25° et 35°. Si vous disposez d’un toit plat ou si vous souhaitez poser vos panneaux sur une façade, le rendement sera moins élevé ;
  • L’orientation de votre toit : l’orientation Sud est la meilleure pour obtenir un rendement optimal. Plus la toiture est orientée au Nord, moins les résultats de production énergétique seront moins probants ;
  • La localisation de votre logement ou entreprise : la région dans laquelle se situe votre bâtiment à un impact sur l’ensoleillement perçu par vos modules photovoltaïques et donc sur leur production d’énergie solaire. Il faudra moins de panneaux dans le sud de la France que dans le nord-est pour une production égale.

D’autres critères entrent en jeu pour chiffrer justement vos besoins énergétiques comme :

  • La surface ;
  • Le nombre de pièces ;
  • Le nombre d’occupants ;
  • Le nombre d’appareils électriques, leur performance énergétique et la durée de leur utilisation ;
  • L’énergie utilisée pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire ;
  • L’isolation thermique de l’habitat ;
  • La présence des habitants dans la maison (télétravail, maison secondaire, présence uniquement en soirée…) ;
  • La saison.

Une fois votre besoin en électricité identifié, nous avons mis en place un outil de calcul simplifié, accessible en ligne gratuitement. Ainsi, vous pouvez simuler vos propres conditions afin d’acquérir une estimation précise du nombre de panneaux solaires dont vous aurez besoin pour atteindre vos objectifs en termes de production annuelle.

Comment bien estimer sa consommation énergétique ?

Pour dimensionner avec justesse votre projet d’installation solaire dans le cadre de l’autoconsommation, vous devez calculer votre consommation électrique annuelle afin de déterminer la puissance de vos capteurs et penser à la taille de votre toiture. Cela vous permettra d’effectuer un investissement rentable et proportionnel à vos besoins.

En revanche, si vous faites le choix de la revente totale, vous n’avez pas besoin d’estimer votre consommation. Seul le rendement de vos panneaux solaires est à prendre en compte.

Restons dans l’éventualité où vous avez choisi l’autoconsommation pour gagner en autonomie. Cela signifie que vous consommez tout, ou une partie avec la vente de votre surplus, de la production énergétique de votre installation.

Attention, on ne parle dans cet article que de la production photovoltaïque (électrique) ! Néanmoins, que votre installation soit thermique, solaire ou hybride, il est primordial de connaître vos dépenses annuelles d’énergie.

Comment calculer soi-même sa consommation énergétique ?

Il existe des solutions pour estimer vous-même votre consommation à l’aide de quelques calculs simples.

Additionner la puissance des appareils en fonctionnement

Dans un premier temps, vous devez vérifier la puissance de vos appareils électroménagers. Elle est exprimée en Watt (W). Ensuite, multipliez cette valeur par son nombre d’heures de fonctionnement par jour ou par semaine. Cela vous permettra d’obtenir une valeur en Watt-heure (Wh).

Finalement, il vous suffira ensuite d’additionner les Watts-heures de tous vos appareils et de les multiplier pour avoir une estimation annuelle.

S’appuyer sur ses factures énergétiques

Quel que soit votre fournisseur d’électricité, votre consommation électrique est indiquée sur vos factures. La majorité de ces fournisseurs propose un Suivi Conso sur lequel vous pouvez vous appuyer pour connaître vos dépenses et donc vos besoins énergétiques.

Il est également possible de demander directement à Enedis de vous fournir certaines informations de mesure.

Avoir recours à vos relevés de consommation est la manière la plus fiable d’avoir une idée précise de l’énergie nécessaire à votre lieu.

Relever son compteur

Vous pouvez essayer de vous fier à vos relevés de compteur pour obtenir une estimation de vos dépenses énergétiques sur une journée mais cette méthode est peu fiable.

Pour ce faire, vous devez le relever à des horaires différents et faire une moyenne de la journée, sur quelques jours. Cependant, la consommation énergétique varie fortement selon les saisons (été ou hiver), réaliser ce calcul en été ne reflète pas la réalité sur une année.

Combien de panneaux en fonction du type de bâtiment et de sa surface ?

Pour tenter de répondre au maximum de questions spécifiques, nous vous proposons une série d’exemples de cas particuliers afin de déterminer le nombre de panneaux photovoltaïques à disposer pour être autonome en matière de production énergétique.

Le récapitulatif sous forme de tableau est accessible à la fin.

Combien de panneaux faut-il pour un entrepôt ?

Dans un entrepôt, le chauffage représente environ 82% de la consommation électrique. Si le chauffage n’est pas électrique, un entrepôt nécessite environ 19 kWh annuels par m2 pour son fonctionnement. Ce sera 104 kilowattheures par m2 si le chauffage est électrique.

  • Pour un entrepôt de 50 m2 : cela représente une consommation annuelle de 950 kWh à 5200 kWh, soit 3 à 13 panneaux selon les conditions.

Si le chauffage est électrique, en hiver :

  • Pour un entrepôt de 100m2 : comptez 13 panneaux photovoltaïques dans des conditions optimales (toit incliné entre 20 et 40°, orienté plein Sud, dans le Sud de la France), et jusqu’à 26 panneaux dans le pire des cas (toit incliné entre 35 à 45°, orienté plein est ou plein ouest dans le nord de la France) ;
  • Pour un entrepôt de 200m2 : comptez 25 panneaux photovoltaïques dans des conditions optimales, 52 dans le pire des cas ;
  • Pour un entrepôt de 500m2 : 62 panneaux photovoltaïques dans des conditions optimales, 130 dans le pire des cas.

Combien de panneaux faut-il pour un bureau individuel / collectif ?

Dans un bureau, la consommation électrique varie entre 62 kWh/m2 (sans chauffage électrique) et 144 kWh/m2 (avec chauffage électrique).

  • Pour un bureau de 50m2 : vous aurez besoin de 950 kWh à 5200 kWh par an (si le chauffage est électrique) soit 3 à 13 panneaux dans des conditions optimales. Au pire des cas, comptez 4 à 18 panneaux ;

Si le chauffage est électrique :

  • Pour un bureau de 100m2 : comptez entre 22 et 35 panneaux selon les conditions pour produire 10 400 kWh annuels ;
  • Pour un bureau de 200 m2 : comptez entre 44 et 70 modules pour produire 20 800 kWh par an, en fonction des conditions de mise en place ;
  • Pour un bureau de 500 m2 : comptez entre 110 et 174 panneaux solaires pour produire 52 000 kWh/an.

Combien de panneaux faut-il pour une réception ou zone d’accueil ?

Dans une zone d’accueil, la consommation en électricité est plutôt élevée. En effet, elle s’étend entre 136 kWh/m2 (sans chauffage électrique) et 182 kWh/m2 (avec le chauffage électrique). Pour une surface de réception de 50 m2, la consommation varie donc entre 6800 kWh et 9100 kWh, avec le chauffage fonctionnant à l’électricité.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour une zone d’accueil de 100 m2 : dans ce cas, il vous faudra au mieux 38 panneaux, au pire 68 pour couvrir les 18 200 kWh annuels ;
  • Pour une zone d’accueil de 200 m2 : vous aurez besoin de 77 panneaux au mieux et 136 au pire des cas pour couvrir les 36 400 kWh annuels ;
  • Pour une zone d’accueil de 500 m2 : pour produire 91 000 kWh par an, on pourra installer 192 panneaux solaires dans de bonnes conditions et jusqu’à 339 si elles s’avèrent mauvaises.

Combien de panneaux faut-il pour une salle de réunion ?

Une salle de réunion consomme entre 30 et 127 kWh/m2 en fonction de l’utilisation du chauffage électrique ou non. Pour une salle de réunion de 50m2 cela correspond à 1500 kWh sans chauffage et 6350 kWh avec, soit 4 à 16 panneaux solaires.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour une salle de réunion de 100m2 : il faudra entre 27 et 48 modules photovoltaïques pour assurer les 12 700 kWh/an ;
  • Pour une salle de réunion de 200 m2 : selon les données il faudra entre 54 et 95 panneaux pour produire 25 400 kWh/an ;
  • Pour une salle de réunion de 500 m2 : comptez entre 134 et 237 panneaux pour atteindre les 63 500 kWh/an.

Combien de panneaux faut-il pour une salle d’école ?

La consommation d’une salle d’école se situe entre 33 et 164 kWh/m2 en fonction de l’utilisation ou non d’un chauffage électrique. Pour une surface de 50 m2 cela correspond à 1650 kWh sans chauffage et 8200 kWh avec, soit 5 à 21 panneaux.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour une salle d’école de 100 m2 : la consommation est estimée à 16 400 kWh/an ce qui signifie qu’il faudra 35 à 62 panneaux solaires pour pouvoir les atteindre selon les conditions d’installation ;
  • Pour une salle d’école de 200 m2 : selon le même principe vous aurez besoin de 48 à 85 modules pour atteindre 22 800 kWh/an ;
  • Pour une salle d’école de 500m2 : comptez entre 173 et 306 panneaux solaires pour obtenir 82 000 kWh/an.

Combien de panneaux faut-il pour un habitat collectif ?

Un habitat collectif consomme entre 23 et 136 kWh/m2 (avec ou sans chauffage électrique), ce qui implique l’achat de 3 à 17 panneaux solaires pour une surface de 50 m2 nécessitant entre 1150 et 6800 kWh.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour un habitat collectif de 100 m2 : cet espace nécessite 13 600 kWh/an, comptez entre 29 et 51 panneaux solaires ;
  • Pour un habitat collectif de 200 m2 : pour couvrir les 27 200 kWh annuels il vous faudra entre 58 et 102 modules ;
  • Pour un habitat collectif de 500 m2 : comptez 68 000 kWh/an soit 144 à 253 panneaux solaires.

Combien de panneaux faut-il pour un habitat individuel ?

Un habitat individuel consomme entre 23 et 169 kWh/m2 selon l’usage du chauffage électrique. Pour 50 m2 cela correspond à un besoin électrique situé entre 1150 et 9800 kWh, soit une installation de 3 à 25 modules photovoltaïques.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour un habitat individuel de 100 m2 : une installation de 42 à 73 modules fournira 19 600 kWh/an ;
  • Pour un habitat individuel de 200 m2 : une installation de 83 à 146 modules fournira 39 200 kWh/an ;
  • Pour un habitat individuel de 500 m2 : comptez entre 207 et 365 panneaux pour atteindre 98 000 kWh/an.

Combien de panneaux faut-il pour un magasin d’alimentation ?

Un magasin d’alimentation nécessite une forte puissance électrique, il consomme en moyenne 563 à 565 kWh/m2 soit l’équivalent de 71 panneaux solaires pour une surface de 50 m2 (28 150 à 28 250 kWh).

Si le chauffage est électrique :

  • Pour un magasin d’alimentation de 100 m2 : votre installation solaire devra compter 127 à 211 panneaux afin de produire les 56 500 kWh annuels attendus ;
  • Pour un magasin d’alimentation de 200 m2 : votre installation solaire devra être comprise entre 253 et 421 panneaux afin de produire 113 000 kWh/an ;
  • Pour un magasin d’alimentation de 500 m2 : dans ce cas, il faudrait pouvoir produire 292 500 kWh/an, soit 653 à 1089 panneaux solaires selon les conditions d’installation.

Combien de panneaux faut-il pour une grande surface (magasin) ?

Pour alimenter en énergie verte une grande surface, les quantités d’électricité nécessaires restent aussi élevées. En effet, vous aurez besoin de 163 à 203 kWh/m2, soit l’équivalent de 8 150 kWh à 10 150 kWh si le chauffage est électrique dans un espace de 50 m2.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour une grande surface de 100 m2 : comptez 20 300 kWh/an, c’est-à-dire 46 à 76 panneaux solaires ;
  • Pour une grande surface de 200 m2 : comptez 40 600 kWh/an, donc 91 à 152 panneaux solaires au maximum pour y parvenir ;
  • Pour une grande surface de 500 m2 : comptez 101 500 kWh/an, soit 227 à 378 panneaux solaires.

Combien de panneaux faut-il pour un magasin de meubles / bricolage ?

Un magasin de meubles / bricolage consomme moins qu’une grande surface car il n’a pas besoin de conserver ses produits au frais. Ainsi, il faudra entre 90 et 141 kWh/m2, c’est-à-dire 4500 kWh à 7050 kWh pour 50 m2 si le chauffage est électrique. Cela correspond à l’installation de 12 à 18 panneaux solaires.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour un magasin de meubles de 100 m2 : vous aurez besoin d’une production énergétique annuelle de 14 100 kWh ce qui correspond à 32 modules photovoltaïques, jusqu’à 53 si vous êtes au nord avec une mauvaise orientation et/ou inclinaison ;
  • Pour un magasin de meubles de 200 m2 : il vous faudrait produire 28 200 kWh/an soit 63 à 105 panneaux solaires ;
  • Pour un magasin de meubles de 500 m2 : vous aurez besoin de 70 500 kWh à l’année, ce qui correspond à un nombre de modules solaires situé entre 158 et 263.

Combien de panneaux faut-il pour un restaurant ?

Un restaurant consomme entre 55 et 215 kWh/m2. S’il fait 50m2 cela équivaut sur une année à 2750 kWh à 10750 kWh si le chauffage est électrique. Il faudra entre 7 et 27 panneaux pour y parvenir.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour un restaurant de 100 m2 : il faudra poser 48 à 80 modules solaires pour atteindre 21 500 kWh/an ;
  • Pour un restaurant de 200 m2 : il faudra poser entre 96 et 160 modules pour produire 43 000 kWh/an ;
  • Pour un restaurant de 500 m2 : dans ce cas là, vous devrez générer 107 500 kWh/an et donc mettre en place 240 à 400 panneaux solaires.

Combien de panneaux faut-il pour une chambre d’hôtel ?

Une chambre d’hôtel consomme entre 30 et 141 kWh/m2, le choix du type de chauffage impacte fortement la consommation dans ce type de lieu voué au confort personnel. Sur 50 m2 cela correspond à 1500 kWh sans chauffage et 7050 kWh avec chauffage électrique ce qui demande une installation de 4 à 18 panneaux.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour 100 m2 : 30 à 53 panneaux sont utiles pour produire 14 100 kWh ;
  • Pour 200 m2 : pour fournir 28 200 kWh il faut installer entre 60 et 105 panneaux ;
  • Pour 500 m2 : 70 500 kWh sont nécessaires, soit 149 à 263 panneaux.

Combien de panneaux faut-il pour un restaurant self-service ?

Un restaurant self-service consomme entre 32 et 116 kWh/m2 selon que le chauffage soit électrique ou non. Pour alimenter une surface de 50 m2 il faudrait 4 à 15 panneaux pour produire 1600 à 5800 kWh.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour un restaurant self-service de 100 m2 : les besoins énergétiques pour cette surface sont de 11 600 kWh, pour les obtenir il faut 26 à 44 panneaux solaires ;
  • Pour un restaurant self-service de 200 m2 : pour alimenter cet espace vous avez besoin d’une puissance de 23 200 kWh, soit 53 à 87 panneaux solaires ;
  • Pour un restaurant self-service de 500 m2 : les besoins sont alors de 58 000 kWh, qui peuvent être atteints par l’installation de 131 à 216 panneaux solaires.

Combien de panneaux faut-il pour une cuisine de restaurant ?

Une cuisine de restaurant est gourmande en électricité, il faut compter entre 888 et 937 kWh/m2. Pour un espace de 50 m2 cela équivaut à 44400 kWh et jusqu’à 46850 kWh si le chauffage est électrique, soit 111 à 118 panneaux.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour une cuisine de restaurant de 100 m2 : il faut 93 700 kWh soit 212 à 349 modules photovoltaïques selon les conditions d’installation ;
  • Pour une cuisine de restaurant de 200 m2 : les attentes énergétiques s’élèvent à 187 400 kWh soit l’équivalent de 423 à 698 modules ;
  • Pour une cuisine de restaurant de 500 m2 : 468 500 kWh sont alors nécessaires, pour être autonome il vous faudrait 1057 à 1743 modules.

Combien de panneaux faut-il pour une cuisine de restaurant self-service ?

Une cuisine de self-service consomme 640 à 653 kWh/m2. Pour 50 m2 il faut donc compter 32 00 à 32 650 kWh et donc installer 80 à 82 panneaux solaires en fonction du type de chauffage utilisé.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour une cuisine de self-service de 100 m2 : il faudrait générer 65 300 kWh, soit 148 à 243 panneaux selon les circonstances ;
  • Pour une cuisine de self-service de 200 m2 : cela correspond à 130 600 kWh, atteignables avec 295 à 486 panneaux ;
  • Pour une cuisine de self-service de 500 m2 : vos besoins s’élèvent à 326 500 kWh soit de 737 à 1215 panneaux.

Combien de panneaux faut-il pour une salle de spectacle ?

Si vous souhaitez produire suffisamment d’énergie verte pour une salle de spectacle vous aurez besoin de 60 à 209 kWh/m2, soit 3000 kWh à 10 450 kWh si le chauffage est électrique. Ainsi, votre installation devra compter entre 8 et 27 panneaux.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour une salle de spectacle de 100 m2 : il faut produire 20 900 kWh et donc posséder 48 à 78 panneaux ;
  • Pour une salle de spectacle de 200 m2 : les besoins électriques d’une telle zone sont de 41 800 kWh soit 95 à 156 panneaux ;
  • Pour une salle de spectacle de 500 m2 : vous aurez besoin de 104 500 kWh, soit 236 à 389 panneaux solaires.

Combien de panneaux faut-il pour un garage collectif ?

Pour alimenter totalement un garage collectif vous devez compter 15 kWh en moyenne, soit 750 kWh pour 50 m2, productibles grâce à 2 panneaux solaires seulement.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour un garage collectif de 100 m2 : 4 à 6 panneaux sont nécessaires pour produire les 1500 kWh attendus ;
  • Pour un garage collectif de 200 m2 : comptez 7 à 12 panneaux installés pour produire les 3000 kWh attendus ;
  • Pour un garage collectif de 500 m2 : 17 à 28 panneaux maximum seront la solution pour produire 7500 kWh.

Combien de panneaux faut-il pour une chambre froide ?

Une chambre froide nécessite une importante quantité énergétique, 382 kWh/m2 en moyenne (on ne calcule pas la pièce dans le cas où elle serait chauffée, car le principe d’une chambre froide est de rester…froide !). Pour une pièce de 50 m2 cela équivaut à 19 100 kWh, soit 48 panneaux.

  • Pour une chambre froide de 100 m2 : comptez 87 à 143 panneaux solaires pour produire les 38 200 kWh ;
  • Pour une chambre froide de 200 m2 : la consommation s’élève alors à 76 400 kWh, soit 173 à 285 panneaux ;
  • Pour une chambre froide de 500 m2 : 431 à 711 panneaux seront nécessaires pour produire 191 000 kWh.

Combien de panneaux faut-il pour une salle de serveurs informatiques ?

Une salle des serveurs consomme beaucoup : en moyenne 1934 kWh par mètre carré. Une salle de 50 m2 à donc besoin de 96 700 kWh soit 242 panneaux.

  • Pour une salle des serveurs de 100 m2 : il faudra répondre aux besoins de 193 400 kWh et donc installer 437 à 720 panneaux selon l’ensoleillement de la toiture ;
  • Pour une salle des serveurs de 200 m2 : 873 à 1439 panneaux sont nécessaires pour produire les 386 800 kWh attendus ;
  • Pour une salle des serveurs de 500 m2 : 967 000 kWh sont nécessaires, soit 2181 à 3598 panneaux solaires.

Combien de panneaux faut-il pour une salle de fitness ?

Pour approvisionner une salle de fitness, votre structure solaire installée doit produire 75 à 145 kWh/m2. C’est 3750 kWh à 7250 kWh si le chauffage est électrique, soit 10 à 19 panneaux.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour une salle de fitness de 100 m2 : c’est 14 500 kWh, l’équivalent de 33 à 54 panneaux solaires ;
  • Pour une salle de fitness de 200 m2 : comptez 66 à 108 panneaux pour produire 69 000 kWh ;
  • Pour une salle de fitness de 500 m2 : il vous faudra entre 64 et 270 panneaux au maximum pour produire 172 500 kWh.

Combien de panneaux faut-il pour une piscine couverte ?

Une piscine couverte consomme 62 à 200 kWh/m2. Pour 50 m2, c’est 3100 kWh à 10 000 kWh si le chauffage est électrique, soit 8 à 25 panneaux.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour une piscine couverte de 100 m2 : il faut produire 20 000 kWh et donc installer entre 45 et 75 panneaux ;
  • Pour une piscine couverte de 200 m2 : 40 000 kWh sont nécessaires soit 91 à 149 panneaux ;
  • Pour une piscine couverte de 500 m2 : il faut pouvoir produire 100 000 kWh soit 226 à 273 panneaux.

Combien de panneaux faut-il pour une chambre d’hôpital ?

Pour alimenter une chambre d’hôpital il faut 31 à 139 kWh/m2 en fonction du type de chauffage. Pour 50 m2 c’est donc 1550 kWh à 6950 kWh si le chauffage est électrique, soit une installation de 4 à 18 panneaux.

Si le chauffage est électrique :

  • Pour 100 m2 : comptez 13 900 kWh, soit 32 à 52 panneaux selon les circonstances ;
  • Pour 200 m2 : il faut produire 27 800 kWh et poser 63 à 104 panneaux ;
  • Pour 500 m2 : 69 500 kWh sont nécessaires ce qui correspond à la production de 157 à 259 panneaux.

Les calculs sont un peu différents avec une pharmacie, n’hésitez pas à consulter notre page sur l’installation photovoltaïque pour les pharmacies.

Récapitulatif

Bâtiment Conso Electrique / m2 sans chauffage élec Conso Elec en moyenne Conso électrique totale avec chauffage électrique Consommation pour 50 m2
Combien de panneaux dans des conditions optimales ?
Entrepôt 19 34 104 950kwh à 5200kwh si le chauffage est électrique
soit 3 à 13 panneaux
Bureau individuel, collectif 62 77 144 3100kwh à 7200kwh si le chauffage est électrique
soit 8 à 18 panneaux
Réception, zone d’accueil 136 144 182 6800kwh à 9100kwh si le chauffage est électrique
soit 17 à 23 panneaux
Salle de réunion 30 47 127 1500kwh à 6350kwh si le chauffage est électrique
soit 4 à 16 panneaux
Hall des guichets, zone clientèle 47 55 96 2350kwh à 4800kwh si le chauffage est électrique
soit 6 à 12 panneaux
Salle d’école 33 56 164 1650kwh à 8200kwh si le chauffage est électrique
soit 5 à 21 panneaux
Habitat collectif 23 37 136 1150kwh à 6800kwh si le chauffage est électrique
soit 3 à 17 panneaux
Habitat individuel 23 44 196 1150kwh à 9800kwh si le chauffage est électrique
soit 3 à 25 panneaux
Magasin d’alimentation 563 564 565 28150kwh à 28250kwh si le chauffage est électrique
soit 71 à 71 panneaux
Magasin grande surface 163 170 203 8150kwh à 10150kwh si le chauffage est électrique
soit 21 à 26 panneaux
Magasin de meubles, bricolage 90 99 141 4500kwh à 7050kwh si le chauffage est électrique
soit 12 à 18 panneaux
Restaurant 55 83 215 2750kwh à 10750kwh si le chauffage est électrique
soit 7 à 27 panneaux
Chambre d’hôtel 30 43 141 1500kwh à 7050kwh si le chauffage est électrique
soit 4 à 18 panneaux
Restaurant self-service 32 47 116 1600kwh à 5800kwh si le chauffage est électrique
soit 4 à 15 panneaux
Cuisine de restaurant 888 897 937 44400kwh à 46850kwh si le chauffage est électrique
soit 111 à 118 panneaux
Cuisine de restaurant self-service 640 642 653 32000kwh à 32650kwh si le chauffage est électrique
soit 80 à 82 panneaux
Salle de spectacles 60 86 209 3000kwh à 10450kwh si le chauffage est électrique
soit 8 à 27 panneaux
Garage collectif 15 15 15 750kwh à 750kwh si le chauffage est électrique
soit 2 à 2 panneaux
Chambre froide 382 382 382 19100kwh à 19100kwh si le chauffage est électrique
soit 48 à 48 panneaux
Salle de serveurs 1934 1934 1934 96700kwh à 96700kwh si le chauffage est électrique
soit 242 à 242 panneaux
Salle de fitness 75 88 145 3750kwh à 7250kwh si le chauffage est électrique
soit 10 à 19 panneaux
Piscine couverte 62 86 200 3100kwh à 10000kwh si le chauffage est électrique
soit 8 à 25 panneaux
Chambre d’hôpital 31 50 139 1550kwh à 6950kwh si le chauffage est électrique
soit 4 à 18 panneaux

 

Quelle est la différence entre KWh et kWc ?

Il est important de ne pas confondre les deux mesures !

Le kilowatt-crête (kWc) correspond à la puissance d’un panneau solaire. Il ne peut pas produire au-delà de sa puissance crête, qui est fixée par les onduleurs, quel que soit l’environnement, elle reste fixe.

Il s’agit donc de la puissance produite en courant continu à la sortie des modules photovoltaïques, et ce, dans des conditions standards d’utilisation (1 000 W/m2, 25 °C, inclinaison optimale…).

C’est la puissance de l’onduleur qui détermine la puissance produite en courant alternatif à la sortie de l’installation photovoltaïque, et se mesure en kilowatt (kW).

C’est donc la puissance cumulée des onduleurs de vos modules photovoltaïques indique la puissance réellement produite par le système photovoltaïque. Celui-ci ne peut pas produire au-delà de la puissance cumulée de ses onduleurs.

A la différence du kilowattcrête (kWc), le kilowattheure (kWh) désigne une quantité. Cette mesure est également utilisée pour mesurer la consommation électrique. Elle peut varier en fonction des saisons et des conditions climatiques ou géographiques entre autres.

Comment le mode de consommation influe-t-il sur le nombre de panneaux ?

Le nombre de panneaux solaires photovoltaïques dépend aussi du mode de consommation que vous choisissez :

  • Si vous visez l’autonomie : cela fait écho aux exemples vus précédemment. Vous devrez installer un nombre important de panneaux et y ajouter un système de stockage de surplus ;
  • Si vous visez l’autoconsommation totale : vous pouvez choisir de poser peu de panneaux et de ne rien stocker (pour réduire les coûts et le bilan carbone) pour atteindre 100% d’autoconsommation, mais vous n’aurez qu’une très petite partie d’autoproduction. Vous pouvez également choisir de poser davantage de panneaux avec un espace de stockage pour augmenter votre autoproduction ;
  • Si vous visez l’autoconsommation avec vente de surplus : dans ce cas, le nombre de panneaux maximise la rentabilité de votre projet. Cela dépend donc de votre profil de consommation ;
  • Si vous visez la revente totale : le système ici est simple, plus vous avez de panneaux plus vous gagnez en rentabilité, car vous décidez de revendre toute votre production sans l’utiliser.

Comment le nombre de panneaux influe-t-il sur la rentabilité ?

Pour déterminer la rentabilité de votre projet photovoltaïque, il faut prendre en compte le nombre de panneaux car il influe sur :

  • Le prix d’achat de votre installation et sa taille ;
  • Les aides financières (comme la prime à l’autoconsommation) auxquelles vous pouvez prétendre si vous choisissez de confier l’installation à un professionnel certifié RGE ;
  • La production énergétique engendrée et donc le rendement obtenu ;
  • Le coût d’entretien et de nettoyage éventuel.

Du fait de la durée de vie des panneaux solaires (jusqu’à 40 ans), votre projet sera toujours rentable, ça n’est qu’une question de temps !

Pensez à demander un devis avant toute installation, c’est essentiel.

Que faire si la surface de toit est insuffisante ?

Une fois que vous avez déterminé le nombre de panneaux que vous souhaitez installer sur votre toit, il se peut que la dimension soit plus grande que la surface de ce dernier.

En effet, la surface d’un panneau solaire fait environ 2m², mais il ne faut pas oublier de compter un espace pour circuler autour afin de laisser un passage pour l’homme et d’effectuer l’entretien. Cela correspond à 8% de la surface du toit en moyenne.

Si la toiture n’est pas assez grande, vous pouvez installer vos modules sur un pan de mur (bien que le rendement soit inférieur), ou bien sur une ombrière solaire (une pergola ou un carport), voire au sol. Vous pouvez également coupler votre installation de parking à une borne de recharge pour votre véhicule électrique et augmenter la rentabilité de votre installation. De nombreux aménagements sont possibles ! Découvrez plus de détails sur la rentabilité d’une borne de recharge dans notre article.

Votre transition énergétique commence ici